Kovach Andor

Compositeur
Kovach Andor
Description

(1915 - 2005)

Compositeur suisse né a Erdely (Transylvanie), l’une des plus anciennes régions de Hongrie annexée à la Roumanie depuis la 1ère Guerre mondiale. Ses études : Baccalauréat latin-grec à Budapest. Diplôme de direction chorale et orchestrale. Diplôme de professeur d’éducation musicale. Tous ces diplômes sont décernés par l’Académie Ferenc Liszt à Budapest. Ses maîtres : Zoltan Kodaly, dont il devient l’assistant à l’Académie de Musique, Belà Bartok, dont il est l’élève particulier en composition. Bardos, Vaszi, Zalanfy, Clémens Krauss pour le perfectionnement de la direction orchestrale, H. Swarowsky, dans la même matière, à Vienne et à Salzbourg. Depuis l’âge de 18 ans, a dirigé de nombreuses œuvres orchestrales et chorales, pour la pièce théâtrale Bibracte de l’auteur suisse A.Schwengeler, il compose la musique de scène qu’il dirige lui-même au Théâtre National de Budapest. Il est nommé en 1947 professeur-fondateur au Conservatoire National de Sarrebruck (parmi d’autres artistes : W.Gieseking, M. Gendron, E. Steckel, Paul Tortelier). En 1951 , il devient le fondateur et le chef de l’orchestre symphonique des jeunes de Sao Paulo (Brésil) et entreprend de nombreuses tournées de concerts en Amérique. Il est invité par E. van Beinum comme chef assistant au Concertgebouw d’Amsterdam, fonction à laquelle il ne peut accéder, faute de posséder la nationalité néerlandaise. Il se fixe alors à Bruxelles et devient le fondateur et le chef permanent de l’Orchestre National des Jeunesses Musicales de Belgique. Enseignement et conférences à l’Université de Louvain. Sur le thème de la musique hongroise, il réalise une série de conférences et d’exposés radiophoniques diffusés par les radios de Bruxelles, Paris, Anvers, Hilversum, Stockholm, Rome et Vienne. Il dirige d’autres grands orchestres européens (Belgique, Hollande, France, Espagne, Allemagne, Luxembourg, Suisse, etc.) tandis que se multiplient ses compositions et leur représentations interprétées aujourd’hui dans la plupart des pays d’Europe. Il s’établit en Suisse en 1961, appelé par le Conservatoire de Lausanne, en tant que professeur de composition, analyse et orchestration et compose, entre autres, deux œuvres commandées par le Dr. Paul Sacher. En 1964, il obtient le Prix de Composition de la Reine Marie-José. Son opéra Médée est créé par Radio Genève et reproduit en Allemagne, au Théâtre Graslin de Nantes et par l’ORTF en concert à Paris puis en Hongrie et New York par la Radio. La création de son 1er concert pour piano et orchestre est dirigé par E. Ansermet et ses œuvres représentées aux festivals de Divonne, Nancy, Paris, ainsi que dans les pays scandinaves, jusqu’à Helsinki et dès 1975, aux Etats Unis. Il est nommé en 1978 à Boston où il exerce durant 4 ans comme professeur de composition, analyse et orchestration au célèbre Massachussets Institute of Technology, ainsi qu’au Conservatoire de Boston. Période d’intense activité musicale où se réalisent ses compositions (dont un opéra Le Rendez-Vous qu’il dirige en série au théâtre), ses nombreuses conférences aux Universités de plusieurs Etats, ainsi que ses entretiens radiophoniques. Il regagne en 1983 son domicile lausannois où il poursuit sa carrière dans la composition.

 



 

Oeuvres



 
©2009 Pizzicato Verlag Helvetia | Design by digital-art.ch