Nuñez Allauca Alejandro

Compositeur
Nuñez Allauca Alejandro
Description

* 1943

Est né à Moquegua au Pérou. A l’âge de 9 ans il commence sa carrière musicale en se présentant comme accordéoniste soliste à la Radio Corporacion de Cerro de Pasco dans les Andes péruviennes. En 1955, établit à Lima, il apprend les premiers éléments de lecture musicale sous la direction du Pr. Manuel Cabrera Guerra, organiste de la cathédrale de Lima. 1959 il écrit sas premières compositions pour accordéon et chant et réalise la transcription pour accordéon de la 5ème symphonie de Beethoven et de la symphonie du Nouveau Monde de A. Dvorak, et création d’un petit opéra à caractère comique exécuté par un groupe d’artistes étudiants. 1961 : il gagne le Concours national d’accordéon du Pérou dans la catégorie supérieure et il commence ses études de pédagogie musicale et de violoncelle au Conservatoire de Lima. 1965 : composition de El Alba pour chœur mixte et il étude de l’harmonie et du contrepoint avec le Pr Andrés Sas. 1967- 1968 : recherche personnelle sur la musique contemporaine et composition de quelques morceaux d’avant-garde. 1969 – 1970 : vainqueur d’un concours international de composition, il obtient la bourse de l’Institut Torquato di Tella de Buenos Aires. Cette bourse lui permet d’effectuer des recherches sur la musique électronique et contemporaine. 1971 : il obtient une bourse de l’Organisation des Etats Américains pour un séjour à Buenos Aires en tant que compositeur. 1972 – 1973 : résident à Hollywood en Floride et en 1978 avec le maximum de point il obtient le diplôme de Professeur de composition musicale au Conservatoire de Lima. 1979 : l’Orchestra Symphonique national de Lima exécute pour la première fois la suite Koribeni et avec le morceau String Quartet il remporte le deuxième prix au Concou5rs Latino américain de composition de Santiago du Chili. En 1982 – 1983 il écrit la musique du ballet Huatyacuri et le Concierto ornamental e la cantate A Bolivar. 1987 : établit à Milan il enseigne pendant plusieurs années la composition dans une école privée. 1988 : il compose Rapsodie et Serenata pou harpe. 1989 : le ténor Luigi Alva lui commande la cantata  Aleluya del Alba  en première exécution au Festival international de musique contemporaine de Kishinev en Moldavie. 1994 : première exécution du concerto pour piano et orchestre Wiesbaden. 1995 : première mondiale de Sonrisa de Jesus pour le troisième concert de Noël au Vatican. 1997 : l’ouverture El Hijo del Sol est exécuté pour la première fois par l’Orchestre de la Radio I de Moscou. et Flor de Nieve  pour deux voix et orchestre est exécute par l’Orchestre Philharmonique de Lima (morceaux commandé par le ténor Ernesto Palacio). 1997-1998 : composition de la Missa Andina et pour célébrer le centenaire de la naissance du ténor péruvien Alejandro Granda, il compose  La montaña de luz pour trois voix et orchestre.

Oeuvres



 
©2009 Pizzicato Verlag Helvetia | Design by digital-art.ch